Sur les traces des trésors incas

 

Les incas avaient des habitudes différentes de nous actuellement. Et je vais vous les citer tout de suite :

  • Les Incas avaient une manière de construire spéciale, elle était anti-sismique, pour cela ils avaient tout simplement penché les murs vers l’intérieur d’une pièce et ça avait l’air de marcher!!!
  • Moray, j’en ai déjà parlé dans la vidéo mais je trouve ça tellement fascinant que je vais vous le réexpliquer: c’est un laboratoire agricole avec plusieurs terrasses agricoles; chaque terrasse avait son propre micro-climat; chaque micro-climat correspondait à une certaine région du pays. Cela leur permettait de tester de nouvelles cultures et de créer de nouvelles variétés avant de les planter dans leurs  propres champs. Comme vous le verrez dans la vidéo, les laboratoires sont en forme de cercles, il y en avait trois dont un réservé pour les dieux uniquement, (cette invention à été créée vers le 15ème siècle, c’est à dire à une période, comme on l’a appris cette année en 5ème, où l’Europe sortait à peine du Moyen-Age)
  • La trilogie inca: Les incas croyaient en une trilogie spirituelle: la serpiente; el puma y el condor (le serpent; le puma et le condor). Le serpent représentait le monde sous-terrain; le puma représentait le monde des êtres humains; le condor, lui, représentait le monde des dieux.

Quelques photos, et deux vidéos, pour vous donner une idée de ce qu’on a vu dans ce pays génial:

Montagne des 7 couleurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Agriculture péruvienne

 

 

 

 

 

Maras

 

 

 

 

 

Macchu Picchu

Le Macchu Picchu (« vieille montagne » en langue kechua, la langue des incas) est un site secret, assez peu peuplé du temps de la splendeur de la civilisation inca (du fait du peu d’eau disponible), sacré parce qu’abrité sous cette montagne dont les arêtes représentent le profil d’un inca couché, et assez difficile d’accès, ce qui fait qu’il n’a été découvert, par un Américain, qu’au début du XXème siècle. Comme toutes les villes importantes des incas, elle est construite à flan de montagne, dans un décor montagnard, avec une vue plongeante sur la vallée, et un accès privilégié, du fait de l’altitude, au monde du Condor, le monde des Esprits et des chamans. Comme tous les sites majeurs des incas, le Macchu Picchu s’adapte à son environnement, et pas le contraire: les courbes et aspérités de la montagne sont utilisées (à l’image de la fracture naturelle, qui est utilisée comme frontière naturelle entre la partie urbaine de la ville et la partie agricole – voir la vidéo ci-dessous pour plus de détails), elles ne sont pas escamotées, rabotées, détruites, défigurées pour servir l’Homme. La Pacha Mama, la Terre Mère, représentait le fondement de leurs croyances, et un fil rouge majeur dans le développement de leur société. On a certainement quelque chose à apprendre là-dessus, à l’heure où la Planète s’épuise sous la domination des sociétés que nous avons créées.

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s