La Patagonie dans tous les sens

Il est difficile de parler de la  Patagonie car nous ne sommes allés qu’à Puerto Montt et Chiloé. Mais je vais quand même vous en faire un texte (je suis sympa hein)!

Ca a été un bonheur de rester deux semaines en Patagonie! Ses paysages sont époustouflants et ses plages  (car, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, il y a des plages extraordinaires) sont remplies d’une faune et une flore à couper le soufle, uniques !!! Mais le plus impressionnant, c’est le matin quand on se lève, (et surtout quand on y arrive, bonne chance après huit mois de voyage sans s’arrêter !!!) : la lumière du soleil vient nous chatouiller dans notre maison et quand on en sort, l’odeur de la plage, de la pluie (oui, parce qu’il faut le savoir, là bas, il pleut tout le temps, c’est comme ça!), du sable, des algues se mêlent entre elles… Ahhh, quel bonheur!!!

Tiens, en parlant d’algues, je voulais vous dire qu’un jour où je me baladais, j’en aperçus une au sol; jusque là, rien d’anormal; mais cette balade était longue et je commençais un peu à avoir faim. Vous devinez la suite, je me demandai quel goût elle avait et… bon voilà, j’en ai mangé un petit bout … (pour les curieux, ça avait le goût de la salade extrêmement salée, avec une texture étrange, un peu visqueuse). 

Une des choses qui me fascine le plus, c’est les sons qu’on peut discerner : les chants des mouettes, les vagues qui s’écrasent sur la plage, le vent qui siffle à nos oreilles, les bateaux au large, la très rare population sur la plage … J’ai également fait une tentative (très scientifique) de nouvelle technologie par bluetooth en utilisant … un coquillage ! Je ne comprends toujours pas pourquoi, mais ça n’a pas marché, même si j’entendais la mer me dire qu’il n’y avait personne au bout du fil. Enfin, je ne suis pas sûr, parce qu’il y avait tellement de friture sur la ligne ! 

Mais aussi, lorsque vous plongez votre main dans le sable tiède, quelle délicieuse sensation au moment où vous l’enlevez, quand le sable vous glisse entre les mains avec sa texture si douce. Quant aux coquillages, la douceur de leur nacre me rappelait une peau de bébé. A marée basse, le sable devenait très spongieux, nos pas s’enfonçaient et laissaient des traces comme celles du premier Homme sur la lune.

Enfin, quand l’océan se retirait à marée basse, une forte odeur acide de sel venait titiller mes narines, et j’aimais ce picotement irrégulier dans mon nez.

En conclusion, j’éprouvais de fortes sensations qui m’évoquaient de près ou de loin la mer Méditerranée (ma maison).

Fin

4 commentaires sur “La Patagonie dans tous les sens

  1. Je me régale; mes vieux yeux ont pourtant du mal avec les vidéos… Ils ont quand même détecté une bague à ton doigt: tu as trouvé une amoureuse ??????? 😉
    bisous bisous

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s