Arts de Kyoto

Le Japon ? Kyoto, plus particulièrement ? De la douceur, on l’a déjà dit, de la retenue plus que de la lenteur, de l’élégance dans les gestes, les postures, de la sobriété en tout.

En plein centre ville, pas un coup de klaxon, pas d’éclat de voix, des voitures électriques voire hybrides, des vélos: tout invite au calme, au respect, des autres et des règles.

Ce qui nous met en situation idéale de contempler l’architecture, les maisons traditionnelles imbriquées au milieu des immeubles plus récents qui gardent néanmoins une touche traditionnelle : du bois, des paravents, des jardins pour les plus grands.

L’art est partout : dans le comportement des gens, le respect des règles, les jardins aux arbres (excessivement) taillés, les maisons dont l’entrée est pudiquement masquée d’un tissu décoré qui empêche les regards indiscrets, les temples, grands et petits, qui fleurissent partout. Un bonheur, qui nous a donné envie d’y participer, à notre manière.

 

Calligraphie

20190324112510

Teodros a réalisé son propre tee shirt avec sa version du « kanji » (signe) qu’il a calligraphié tout seul, avec un peu d’aide. Le kanji qu’il a choisi et réalisé signifie « l’été ».

 

Samurais et ninjas

20190303083450_1

 

 

Kimonos

20190309062320_2

Ces tâches de couleurs partout dans la ville dominée par les camaïeux de gris, c’est comme l’arrivée des fleurs du cerisier : une étincelle de vie, de la gaieté, de la douceur, de la beauté, celle qui nous fait croire à la possibilité d’un monde meilleur où le beau adoucira les rancœurs et réconciliera les ennemis. Un peu idéaliste, mais hey, si on n’y croit pas, cela ne risque pas d’arriver !

 

Manga – International Manga Museum Kyoto

20190317081245_1

20190317065235

Avec l’adorable et très talentueuse Higashino Emiko, nous avons passé deux bons moments au Manga Museum de Kyoto, et en sommes ressortis avec des portraits qu’on adore, des selfies avec Pikachu (incontournable…), et une production de Teodros en collage. Et puis au milieu, des moments de lecture très chouettes, et un déjeuner au café du musée dont les murs sont couverts de dessins des artistes du monde entier venus au musée pour une exposition. Y compris des Français !

 

Gion, quartier des maikos et des geishas, et son spectacle

2 commentaires sur “Arts de Kyoto

  1. Je suis très surprise, je pensais que les kimonos n’était que des habits d’apparat, mais vraisemblablement certains se portent en vêtement quotidien… Et ces coiffures: la torture du coiffeur.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s