Constantinople, Istanbul : de père en fils

Aujourd’hui, pour illustrer à la fois la vidéo de Teodros ci-dessus, et ses cours de français et d’histoire, nous vous proposons une pièce de théâtre en trois actes, dont deux dans cet article, et le troisième dans un autre article à venir. Le tout entièrement rédigé par Teodros bien entendu.

La scène se passe à Constantinople/Istanbul, entre musulmans et chrétiens d’Orient.

Bonne lecture, bon visionnage, et restez connecté pour la suite !

Acte 1 Scène 1

Justin, Jibril, Mohammed

Empire Byzantin, dans une mosquée, IXeme siècle

JUSTIN (entrant dans la mosquée) – Bonjour Messieurs

JIBRIL (le saluant de la main) – Bonjour

MOHAMMED – Est-ce vous notre enseignant ?

JUSTIN (hochant la tête) – C’est exact

JIBRIL (lui tendant la main) – Enchanté. Je m’appelle Jibril.

JUSTIN (lui serrant la main avec un sourire jusqu’aux oreilles) – Et moi Justin, enchanté

MOHAMMED – Pour ma part, je me nomme Mohammed

JUSTIN – Enchanté également. Je vais, en ce jour d’été, vous enseigner l’art de la mosaique.

MOHAMMED – J’ai hâte !

 

Acte 1 Scène 2

Les mêmes – Trois heures plus tard

JUSTIN – Je vois que vous maîtrisez la mosaique.

MOHAMMED – Merci

JIBRIL – Je trouve ceci très divertissant

JUSTIN – Bien. Désormais, vous pouvez faire selon votre style.

JIBRIL – Très bien.

 

Acte 1 Scène 3

Les mêmes – Deux heures plus tard

JUSTIN (s’adressant a Jibril) – Pouvez-vous me montrer votre travail ?

JIBRIL (se retournant) – Ce sont des fleurs. Je me suis inspiré du jardin de mon père, je nomme ceci des « floralesques ».

JUSTIN (très étonné) – Elles sont magnifiques ! (S’adressant à Mohammed) – Et vous, qu’avez-vous fait ?

MOHAMMED – Des formes géométriques. Car j’aime beaucoup la géométrie.

JUSTIN (surpris) – C’est de toute beauté Messieurs ! Vous me surpassez, je n’ai donc malheureusement plus besoin de vous enseigner la mosaïque. J’ai été heureux de vous rencontrer.

MOHAMMED – A bientôt…

JIBRIL – … Je l’espère.

 

Acte 2 Scène 1

Hasan, Basile, Ahmet

Empire Musulman, comptoir de Constantinople, XIII éme siècle

BASILE – Bonsoir

HASAN (levant la tête) – Bonsoir

AHMET – Bonsoir mon ami. Que Dieu te garde, toi et ta famille.

BASILE – Merci. Qu’avez-vous dans votre bateau, Messieurs

HASAN – Une bonne centaine de tissus, tous plus beaux les uns que les autres. Des tissus comme vous n’en avez jamais vus de votre vie entière.

AHMET – Des tissus qui proviennent d’Orient et de la péninsule arabique. Faits de fourrures de chameau, mélangées avec du pelage de lion d’Afrique du Nord !

HASAN – Des millions de tissus dignes des plus belles robes de gala, de toutes les couleurs : vert, noir, gris, rose, orange, bleu… Et des soieries de l’Empire franc, dans un sublime mélange de pelages de toutes sortes d’animaux, et même des plumes d’aigle royal !

AHMET (l’embrouillant pour lui faire perdre la tête) – Des chapeaux faits de cornes de gazelle pour des soirées médiévales au bord de l’eau coulissante, faits de coton d’Asie et de cuir de girafe du Maghreb, en ciselées dans une peau d’âne. Nulle part vous n’en verrez de semblables !

BASILE – Puis-je contempler ces merveilles provenant du monde entier ?

HASAN (hochant la tête d’un air sûr) – Bien sûr. Par ici je vous prie.

BASILE – Bien ! Combien vendez vous le lot ?

AHMET – 40 000 citurevas le lot.

BASILE (glapissant) – Comment ! Mais enfin, Messieurs, c’est trop cher ! Cela ne vaut pas plus de 30 000 citurevas.

HASAN (calmement) – 38 200 alors … Puisque vous insistez. Et puis nos familles se connaissent depuis tellement longtemps, vous le savez bien, n’est-ce pas, c’est votre arrière-arrière grand-père qui a enseigne la mosaïque au mien ?

BASILE – Je le sais bien … Mais c’est hors de question … Bon, je le prend à 35 000.

HASAN – 38 000, c’est mon dernier mot.

BASILE  – Bien, bien, je vous prends le lot.

 

A suivre au prochain article. Suivez nous attentivement !

 

4 commentaires sur “Constantinople, Istanbul : de père en fils

  1. Je n’ai pas encore vu la vidéo, mais concernant la pièce de théâtre je me demande si nous avons un futur Molière dans la famille… Toutes mes félicitations Téodros. Bon en ce 1er janvier je vous souhaite une belle année 2019 et bonne continuation dans votre périple. BISOUSSSS

    Aimé par 1 personne

Répondre à tatadidi Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s