Quoiiiiii ??!!??

Hein, ça donne envie de crier, hein ? De rajouter des voyelles au « Quoi ? », de faire tressauter ses cordes vocales, de réveiller son larynx d’un coup d’un seul, juste pour faire sortir la pression, comme une cocotte-minute  … Hein que ça donne envie ?

Bon, et ben, moi, rien. La Mère de la Calmitude. La Reine de la Zenitation. Incroyable, surtout pour ceux qui nous connaissent bien, moi et mes cordes vocales.

Et ben, je vous le jure, je vous le donne en mille, même à ceux qui ne s’appellent pas Emile, quand je me suis rendue compte, entre deux bus, que mon fils avait son sac à dos (check n° 1), sa grosse valise (check n° 2), mais PAS sa sacoche qui contient le super appareil photo de son père PLUS la GoPro (PAS check n° 3), et ben nickel: le regard calme, la mine un rien interrogative (mais sans plus), le sourcil un tout petit peu surélevé quand j’ai demandé d’une voix normale (si si, nor – ma – le je vous dis) à mon rejeton: « Il est où ton sac avec l’appareil photo? » (notez: un seul point d’interrogation … la calmitude absolue, je vous dis!).

Pareil quand il a commencé à prendre sa mine de lapin coincé entre la porte fermée à clé de son terrier et le fusil d’un méchant chasseur: il a commencé à faire grandir ses yeux (je sais d’où les maîtres du dessin animé japonais ont pris l’inspiration pour dessiner les yeux de leurs héros, vous savez, ceux qui commencent juste sous l’implantation des cheveux et se terminent en bas des joues); puis il a pris sa mine d’enfant crô meugnon qui a fait une bêtise, et en même temps il cherchait comme un fou dans sa tête pourquoi il n’avait pas ce foutu sac; je le voyais bien, on aurait dit que ses cheveux dansaient tellement ils étaient électrisés par l’activité à leur racine… Et il est resté muet. Désespérément muet. Et quand j’ai compris que ce n’était pas une blague, qu’il ne me faisait pas marcher (il ne tient jamais plus longtemps que 2 secondes, après il éclate de rire, il est trop mauvais pour faire croire des choses invraisemblables aux autres), alors là, en un éclair de temps, invisible à l’oeil humain nu, of course, j’ai:

  • cherché une cabine téléphonique à la SuperMan pour me changer en Super Maman pas en colère qui sait prendre sur elle;
  • constaté avec dépit qu’il n’y en avait pas;
  • cherché sur Amazon (OK Google, comment faire livrer une cabine téléphonique discrètement en plein milieu d’une rue bondée de Jérusalem?) fébrilement;
  • accepté qu’il me fallait me changer en public … en plein coeur de Jérusalem … là où les femmes portent des collants sous des jupes qui leur arrivent à la cheville, alors qu’il fait 35 degrés dehors, tout ça pour ne pas provoquer la concupiscence, ou bien pour je ne sais pas quelle autre raison que je n’avais pas le temps d’analyser là tout de suite maintenant ….
  • décidé d’assurer mon rôle de Super Maman déguisée en touriste lambda: pas facile, mais faisable. Je n’avais pas de costume, certes, alors j’allais compenser par une calmitude, une zénitation que le Dalaï Lama allait m’envier toute sa vie.

Aussi, avec toute la bienveillance de la mère parfaite, ai-je décidé d’utiliser mon énergie, non pas à faire en sorte que les fesses de mon fils soient à jamais carrées à force de les tataner, non, pas du tout, ni même à faire en sorte que son audition ne baisse dramatiquement en lui hurlant directement dans le tympan, sans passer même par l’oreille, bref, en lui ouvrant le crâne jusqu’au tympan pour mieux lui crier dessus, nenni, rien de tout ça.

Cette belle énergie, j’allais l’utiliser à trouver une solution pour que mon petit homme puisse retrouver son matériel, son père son investissement, en moi un rythme cardiaque normal, et des intestins pas du tout vrillés par l’angoisse. L’Image de la Zénitude, je vous dis.

Nous avons donc de concert, moi marchant calmement, et lui serrant les fesses et trottant sur mes talons (quand même, il flippait sa race !!):

  • fait le tour de tous les services de la ‘Central Bus Station’ de Jérusalem à la recherche du service ‘Lost and Found’;
  • répondu à toutes les questions incongrües avant de nous dire que non, ils n’avaient rien (« vous venez d’où? » — bon, celle-ci est légitime, je le reconnais — « vous avez pris quel bus ? » — qu’est ce qu’il faut répondre, sa couleur ? son odeur ? Parce que là, j’avais des éléments de réponse; pour tout le reste, heuh, comment dire … bon heureusement, je me suis souvenue que j’avais gardé le ticket parce que tous ces signes incompréhensibles écrits dessus étaient trop jolis … et pour eux, ça voulait dire quelque chose ! La magie des langues étrangères ! J’adore !! — « comment ça se fait que vous êtes si belle ? » — bon, celle-ci on me l’a posée en hébreu, et je ne suis pas super sûre de la traduction … alors j’ai répondu par un sourire charmant .. ça mange pas de pain … et ça a marché, ce qui me fait dire a posteriori que je ne suis pas loin, pour la traduction …
  • établi une stratégie de recherches sur plusieurs jours, avec plan d’actions, définition de la responsabilité de l’action, du mode de reporting, des délais avant relance, des options B, C et même Z. Bref, de la vraie graine de diplômée d’Ecole de Commerce (comme j’ai bien fééééééé de faire un MBA !!!!)
  • consolé mon fils qui en avait gros sur la papate — j’étais en public, en même temps, dans un pays qui vénère les mômes, j’allais pas lui dévisser la tête ….
  • et une fois arrivé à destination, c’est à dire Bethléem, ai mis en oeuvre mon plan d’action, sachant que toutes les actions, les responsabilités et les reportings me revenaient … encouragée et soutenue dans ma tâche par les yeux pleins d’espoir (et toujours aussi grands) de mon fils.

On a harcelé 98,76 % (j’ai compté …) du personnel chez Egged, la compagnie de bus qui effectue les transferts Haïfa – Jérusalem, pour nous rendre compte finalement, après une journée entière d’allers-retours dans des bus conduits par des malades mentaux (les chauffeurs de bus à Marseille sont des fillettes comparativement … les mecs de la RTM feraient mieux de faire gaffe, il y a du personnel compétent prêt à prendre leur job si ils continuent à aligner leurs 250 jours de grève par an … je dis ça je dis rien …), que le sac est resté dans le bus Nazareth – Haïfa qui appartient à la compagne Nazareth Transport & Tourism …

A court de stock de harcèlement (ça s’épuise, quand même, ce truc-là, surout quand tu te rends compte que les mecs baragouinent qu’ils ne parlent pas anglais alors que c’est même pas vrai, c’est juste pour se débarasser de toi), de patience et d’énergie, j’ai décidé unilatéralement que j’avais besoin d’aide (Victoire !! Voilà un truc que le cancer m’aura appris ! Ca serait bien en même temps que je n’attende pas d’être épuisée avant de demander, mais bon, chaque chose en son temps, on ne peut pas être parfaite, dans 50 ans, je suis sûre que ça ira mieux …), alors j’ai gentiment demandé à la personne qui nous avait loué son logement à Harduf (lisez les posts précédents pour savoir ce que c’est qu’Harduf, je ne vais pas tout répéter, déjà que je fais un post de 10 pages pour dire simplement qu’on a paumé l’appareil photo et la GoPro dans un bus …) si il pouvait nous aidé, il a enthousiastement et immédiatement répondu « of course ».

On avait l’impression, mon fils et moi, de revivre, que tout allait aller bien désormais, qu’une personne obligeante gardait bien au chaud chez elle notre matériel précieux, et qu’elle allait peut-être même venir nous le remettre en mains propres en territoires palestiniens.

Ce qui s’est révélé une erreur, notre sac n’a pas été retrouvé malgré les recherches de notre précédent hôte, qui nous a gentiment tenu au courant de toutes ses démarches, il est désormais entre les mains de quelqu’un dont j’espère qu’il s’éclate avec et qu’il fait des belles photos et des belles vidéos.

Chance de l’occidental pété de thunes oblige, on a encore nos portables qui font de belles photos et vidéos, on s’en contentera d’ici la fin du voyage.

Parce que NON, Teodros, je ne rachète pas tout !!! Non, non et non !!!

Fin du post, merci de l’avoir lu jusqu’au bout, en le relisant je me rends compte quand même que vous êtes géniaux !

Signé: Super Maman

9 commentaires sur “Quoiiiiii ??!!??

  1. Je ne sais pas quoi dire sinon que je compatis et que ta zenitude et ton sang froid m’épatent 😳 Nous n’en trouverons vos reportages que plus beaux ! Des bises à vous deux 😘

    Aimé par 1 personne

  2. Quel dommage, j’espère vraiment que ton fiston va retrouver son matériel. j’avoue que la façon dont tu expliques la situation m’a bien fait rire Bravo pour ton humour et ta zen attitude, j’espère que ton fiston va retrouver son matériel. Des bisous à tous les 2 et bonne continuation.

    J'aime

  3. Eh bien voilà, je dis souvent que c’est les erreurs qui sont éducatrices… Peut-être Téodros que tu ne perdras plus jamais ton sac et que toute ta vie tu vas te souvenir que tu as 3 choses à faire, porter ou penser. Ca doit être le chiffre fétiche de Manu: « toujours 3 choses à préparer pour sortir » et tu oubliais toujours la 3ème, ça se confirme. Bon sache que les têtes de linottes sont les plus attachantes, du coup tu risques d’avoir des tas d’amoureuses dans ta vie. Je vous embrasse encore et encore…

    Aimé par 1 personne

  4. Tu pourrais presque en faire un film de cette perte de sac . Tu as déjà un scénario au top ! Bravo pour nous raconter aussi bien vos aventures , on a l’impression d’avoir été là nous aussi à chercher ce sac avec vous . Gros bisous , terminez bien votre séjour en Terre Sainte .

    J'aime

  5. Alors là chapeau.
    Je suis toute esbaudie de ta zen attitude. C’est l’effet du soleil ou la puissance d’Israel ou le fait que tu es tout bonnement LA maman parfaite. Je ne me fais aucune illusion sur le dévissage de tête en règle que les miens auraient subi et je ne peux que me pâmer d’admiration béate une fois de plus. Je ne te dirais pas ‘ce n’est que du matériel’ car il n’y a rien de plus hypocrite et rien qui ne me mettrait plus en colère encore. Je suis juste ravie que face à l’adversité tu fasses preuve de courage toujours et d’humour toujours. Téodros a une maman en or et il le sait. Moi j’ai une amie en or et je le sais. On a trop de chance de t’avoir dans nos vies. Petit quart d’heure larmichette, allez ramasse les sacs (enfin ceux qu’il te reste!) et continue l’aventure. Trop hâte de lire la suite.
    Gros bisous d’amour à tous les 2 ❤️❤️

    Aimé par 1 personne

    1. Rassure toi, moi aussi je suis toute esbaudie par ma réaction… Je ne sais pas combien de temps ça va durer…
      Merci pour ton adorable message, ça aide à avancer quand le doute s’installe (mais kessssssssskon fout là??!!??!! Ça nous arrive aussi!)… Les émotions sont fortes, quelles qu’elles soient.

      J'aime

  6. La dernière fois, j’avais dit que c’était votre façon à vous de nous emmener dans vos bagages…
    Bon, j’espère que tu ne m’avais pas rangée avec l’appareil photo… 😉
    BISOUS et BISOUS

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s